.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

17 mai 2010

Mr. Nobody

.
Mr Nobody, de Jaco van Dormael
.
avec : Jared Leto, Diane Kruger, Sarah Polley...
.
13 Janvier 2010
.
.
*****
.
.
Aaaah, Chronos, tu me feras toujours parler de Toa avec une admiration, un dévouement et une prosternation sans faille !
.
Distorsions temporelles, failles temporelles, cadre spatio-temporel, tout autant de termes charmants, où sont impliqués bien plus qu'un mot vide de sens et d'horizon.
.
Dans Mister Nobody, il en est bien question, de problèmes posés par notre Maître à tous que les scientifiques sont bien incapables de résoudre avec certitude ! Donc forcément, j'adhère.
.
C'est en réalité une histoire de choix. Tout est une histoire de choix. La vie... Le petit garçon, lui, est confronté à un dilemme. Ses parents divorcent. Sur le quai d'une gare, il doit choisir : doit-il aller avec son père ou avec sa mère ? Tant qu'il n'a pas fait son choix, tout reste possible. Une multitude de vies lui reste possible.
.
Le film nous montre alors, par toute une série de scènes disposées sous un apparent désordre, toutes ces éventualités, tous ces moments de la vie possible qui découleraient de ce choix premier. Suivre sa mère ou son père ?
Il n'est pas question de tomber dans une vision manichéenne et rosée en eau de Cologne de la déchirure qu'apporte la séparation des parents, il est juste exposé le choix.
.
On se rend alors compte qu'un pas, qu'une parole peut modifier à jamais le cour de ton existence, te rendre riche ou pauvre, heureux ou malheureux... T'apporter l'Amour, ou te le prendre à jamais...
Le petit garçon, lui, imagine...
Ou vois...
Ou espère.
.
Peu importe au final.
Car quelles responsabilités que te faire emprunter un chemin si éloigné de ta route initiale par un simple pas en avant ! Que de responsabilités que te faire choisir une et une seule vie...
.
" En échec, on appelle ça un Zugzwang, {spécial clin d'œil à quelqu'un de passage} quand  le seul coup valable pour s'en sortir serait de ne pas jouer..."
.
"Je n'ai pas peur de mourir, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu..."
.
Mister Nobody, Gigantesque, et magnifique...

5 commentaires:

David a dit…

bon... aprés un article tel que celui-ci, il n'y a donc plus qu'à le visionner!

BBrune a dit…

Jared Leto, c'est un chanteur que j'aime pas trop, mais comme acteur, je le trouve assez stimulant. J'ai vue ce film et j'ai bien aimé, même si le rythme est un peu particulier, c'est un film à voir.

Le Royaume d'Ashenah a dit…

ma prochaine toile entre filles! Autant pour Jared que pour le thème fascinant et si souvent malmené!

Depassage a dit…

"Aux échecs, on appelle ça le Zugzwang, quand le seul coup valable pour s'en sortir... serait de ne pas jouer."

voila ^^

Le Moa a dit…

>>> Cher(e) Depassage au nom à la sonorité si étrange qu'elle me semble familière, vous êtes le vent qui me donne des voiles... Après quelques mois de question en suspens, vous voilà tout apte à me laisser un peu de votre gentillesse et d'éclairage. Pour cela, merci...

Je suis désolée de répondre seulement maintenant, mais ayant quelques soucis de connectiques, la porte vers notre monde verdoyant me reste approximatif en ce moment. Cela dit, cela ne saurais durer...

Bienvenue en tous cas !!!