.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

5 mai 2010

Coco Givrée, de Nadine Monfils


Roman Policier (?)
.
..
Coco Givrée
Nadine Monfils
.
Belfond
264 p
.
Mars 2010
..
*****
..
Forêt. Extérieur nuit. Une petite route serpente au beau milieu des bois. Ce soir-là, il y a la fête des bonhommes de neige. Laurie était toute contente d’y poser son petit pied de fillette toute mignonne, toute bouclée. Mais lorsque la voiture tombe en panne au beau milieu du « carrefour de la mort », là où, dit-on, des fantômes viennent vous entrainer vers le Royaume d’Hadès, on sait que Laurie ne reverra plus la lumière du jour…
.
Ainsi commence cette enquête complètement folle. Car il s’agit bien d’une enquête, où deux flics complètement blasés de la vie - et des femmes - vont tant bien que mal tenter de se dépatouiller dans cette mélasse que constitue cette affaire. Des jeunes filles disparaissant mystérieusement dans la nuit ; des corps retrouvés dans des postures rappelant étrangement des tableaux de Magritte ; des histoires de fantômes, de meurtres, de double identités… Il y a de tout dans ce roman ! Même une chienne, répondant au nom sucré de Téquila, qui fait des sourires quand elle boit de ce breuvage alcoolisé. Et puis cette prostituée, Coco, favorite des deux inspecteurs, qui, après s’être fait virée de son appartement, débarque chez l’un deux, accompagnée de sa mémé, fan incorrigible de Johnny Cadillac, le sosie belge du cœur de rockeur Hallyday ! Et puis il y a ce clochard, qui est amnésique, et qui semble curieusement lié à cette affaire de meurtre qui hante les rues paisibles de Pandore…
.
Une enquête qui part dans tous les sens ! C’est à la fois macabre et poilant, surnaturel et loufoque. Dans un style qui n’est pas celui du prix Goncourt, et c'est tant mieux, Coco Givrée permet de se détendre, et de découvrir une écriture très visuelle.
Tellement qu’on devrait en faire un film ! Ah si si !


~
Fille mangeant un oiseau ou Le Plaisir - 1927 - René Magritte
..
Comme cette scène terriblement inquiétante et complètement folle où le clochard se rend chez une vieille dame pour l’aider dans son ménage… { J’aurais dû l’écrire, pour te la soumettre tiens… } La mamie qui, du fond de son fauteuil roulant, passe d’une personnalité à l’autre, du tout mielleux à la folie furieuse, le tout dans une ambiance glauque et malsaine, mais dont on ne peut pas avoir peur tellement c’est phénoménal, et insensé.
Obscure comme description… Mais je ne peux pas faire mieux…
.
C’est une succession de scènes, cinématographiques, où l’atmosphère prend le pas sur les mots…
C’est Coco Givrée, et je te le conseille, Ô Hôte Littéraire, parce que c’est quand même sacrément givré ! Voui…
.
***********************
..
Nadine Monfils est l'auteure de plusieurs romans dans ce style, comme Contes pour
petites filles perverses, Babylone Dream, Nickel Blues

ou Tequilla Frappée, si ça te dit quelque chose...

.

3 commentaires:

AMANDINE a dit…

moi ça m'a l'air d'être trop flippant pour être un vrai coco givré, c'est bon ça le coco givré!

Harkender a dit…

ah tiens au fait, j'ai moi aussi une nouvelle caverne ou je parle un peu plus de moi:

http://zeharkendercavernedelaterreur.blogspot.com

PetitChap a dit…

Dis, je me demandais... tu as des actions chez Belfond ou bien ?! Deux bouquins dans cette nouvelle caverne, et deux bouquins de la même maison d'édition. Tu conviendras quand même que c'est étrange, non ?!

Pourquoi est-ce que j'ai un problème avec cette maison d'édition, moi ?! Je ne me comprends pas moi même ! :)