.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

11 janv. 2012

Besoin de rien, envie de sang

Saga Fantastique
.
Saga de la Communauté du Sud
de Charlaine Harris
.
2005 pour la traduction française
.
.
*****
.
.
Longtemps, je n'ai eu qu'un Dieu et Maître, qu'un fantasme de manchettes en dentelle ; longtemps, je n'ai répondu que par la sacro-sainte vision Romantique et flamboyante de la Communauté vampirique, ne voulant pas entendre parler, ni plus admettre l'existence d'inepties aussi plates et bêtes et boutonneuses hérésies à la Twilight ; longtemps je n'ai cité et vénéré qu'une écriture, qu'une vision ( les autres n'étant que fariboles et nourriture pour ado dégénérés ) ( ou tout au plus, pour les jours de clémence, qu'une historette proprement incorrecte ) ; longtemps, je n'ai vécu par l'adoration d'un mythe, incarné en la personne de Lestat.
.
Ce temps de l'unicité est révolu.
.
Entamée est la série des True Blood.
Amoureuse baveuse je suis redevenue.
.
Cette saga, toute délirante est-elle ( non mais la Charlaine Harris, elle est partie dans son trip d'écriture, c'est une certitude ! ) réveille nos instincts les plus primaires et bestiaux, réveille nos côtés mâles en somme, et nous persuade avec des arguments qui ne peuvent que nous toucher en plein cœur (ou en pleine libido, faut voir...).
La recette : des vampires bâtis comme des dieux grecs à l'arrogance et l'assurance dangereusement diaboliques (ou l'inverse, ça marche aussi !) qui s'accoquinent avec une blonde aux pouvoirs télépathiques, des vampires aux fessiers moulés dans le marbre qui flirtent d'une manière on ne peut plus sensuelle nuit après nuit avec ces pages de roman, des vampires qui déploient leurs forces surnaturelles et leurs appétits primaires face à toa, lectrice, pour te posséder, te protéger, te malmener, te combler...
.
Au diable les mini enquêtes qui font l'histoire de chaque tome, je ne vais point te mentir, Tendre Hôte, on ne les lit pas pour ça !!!
.
Violence, bestialité et érotisme sont les maitres mots de ces nouvelles créatures de la nuit.
Aussi bizarre que ça puisse paraitre, moa, j'adhère ! Mieux, je me drogue !
.
.
PS : Cher Lestat, tu n'en prendras certainement pas ombrage. Sache que ceci n'est pas vraiment une infidélité, puisque les principes fondamentaux du mythe Ricien quant à la nature profonde des refroidis aux dents longues sont ici parfaitement respectés.