.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

5 mars 2014

Conspiration Scientifique

 Roman dramatique




Deux Secondes de trop
de Rachel Joyce

XO Éditions

février 2014

370 pages



*****



En fait, j'ai voulu lire ce livre juste parce que je trouvais que la couverture était très belle (et aussi accessoirement parce que ça parlait de secondes en trop... On ne se refait pas ! hihi)
C'est l'histoire de Byron, 11 ans, "qui apprend un jour de son meilleur ami que 2 secondes vont être ajoutées au temps, afin de faire coïncider l'heure officielle avec la rotation réelle de la Terre." Sauf que dès qu'il apprend cette nouvelle, Byron s'inquiète : on ne devrait pas jouer avec le temps, ça ne peut que finir mal. (Comme quoi, même en étant si jeune, on peut ressentir, ou pressentir, des choses fondamentalement vraies sans forcément avoir les mots ni les explications pour les expliquer.)
Au moment fatidique, lorsque Byron voit sur sa montre l'aiguille des secondes reculer, il insiste pour montrer le phénomène à sa mère, au volant... C'est là que drame survient. La collision est inévitable, une petite fille a été renversée, et c'est à ce moment que leurs vies basculent...

Nous arpentons le récit à travers les yeux (et la tête) de ce petit garçon, qui ne comprend pas tout autour de lui, les conversations des grands lui échappent parfois, mais qui met un point d'honneur à décortiquer, analyser, expliquer les événements d'une manière scientifique, il n'y a que comme ça qu'il pourra comprendre et aider sa mère. Car il veut plus que tout protéger sa mère (de son père rigide, de la police, si elle apprenait l'accident, de cette ombre qui s'est installée depuis peu sur le visage si joyeux de celle qu'il idéalise et qu'il chérit...) Avec son ami James, ils vont élaborer un plan d'action, afin de la sortir de cette panade et lui rendre son sourire. Mais œuvrer dans une maison où chaque chose doit être à sa place, où on doit sauver les apparences (par rapport aux voisins, aux connaissances) au détriment de son bonheur n'est pas chose aisée...

Ça nous donne un joli roman sur la destinée incertaine du commun des mortels. Analyser le quotidien bourgeois et guindé d'une aristocratie nouvelle à travers les yeux d'un enfant est une manière de dédramatiser les conventions sociales mais aussi d'apporter beaucoup de fraicheur à ce roman bouleversant.

Aucun commentaire: