.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

31 déc. 2011

Erotisme Féminin

Roman "classique"
.
Le Potentiel érotique de ma femme
de David Foenkinos
.
Folio
179 pages
.
2011
.
.
*****
.
.
Petite incartade entre la bestialité et la bestialité (oh ! Je ne t'ai pas dit, Tendre Hôte, me voilà lancée dans True Blood, les textes ! Mais chuuutttt, cela viendra bien assez tôt... Pour les images aussi, d'ailleurs...), voici donc l'histoire d'une vie.
...
C'est dommage, parce que j'ai beaucoup plus à dire sur ces cons de vampires que sur le potentiel érotique de la femme d'Hector. Dommage disais-je parce que le style de David Foenkinos me plait toujours autant. Loin de moa l'idée de répéter ce qui a déjà été dit plus loin et plus avant (c'est selon), mais c'est juste que David pratique le zeugma avec tant de délicatesse (aaaaaaah j'ai pô pu m'en empêcher !) et de délectation que je ne puis qu'applaudir devant tant de grâce.
.
Il s'agit de l'histoire d'Hector donc, atteint de collectionnite chronique, c'est-à-dire qu'il ne vit que pour collectionner les trucs.
"Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritifs, les badges de campagne électorale, les peintures des bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampes d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les oeufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pend, Hector est tombé amoureux et s'est marié.
[...]"
.
Effectivement, lorsqu'un jour, grand célibataire accompli, il tombe sur celle qui deviendra la femme de sa vie, il ne pourra s'empêcher de désirer collectionner sa femme...
.
C'est surprenant, c'est drôle, c'est tout plein de néologismes dignes des plus grands néologues, et de zeugmas disais-je, donc du coup, c'est très agréable. Une petite parenthèse accueillie avec plaisir, histoire de ne pas être trop focalisée sur des orgies diaboliquement enduites de foutre et de sang.
...
Quoi ?! Rôôôôh non, cela ne me ressemble pas, mais je t'ai préviendu, Ô Chaste Hôte, mon côté bestialement primaire est actuellement titillé. C'est pourquoi je lis le Potentiel Erotique de ma Femme. Rien à voir cependant ! Puisqu'il s'agit là d'une lecture bizarre mais meugnonne, stylistiquement stylisée et très... foenkinosesque !
Oui.

1 commentaire:

Celui qui se faisait appeler Krissolo a dit…

J'en ai chargé un extrait sur mon Kobo, j'ai adoré. Ce type a un vrai style, on aime ou pas, moi, j'aime. Je crois même que je vas l'acheter, en version papier même! Sinon, au rayon des écrivains français que j'ai découvert cette année et qui ont un vrai style qu'on aime ou pas, il y a aussi Jérôme Ferrari, l'auteur de "Le sermon sur la chute de Rome". Difficile d'entrer dedans, le livre, pas l'auteur ... certaines phrases font 8 à 10 lignes! Et on se demande s'il connait la ponctuation. Mais une fois entré dedans, plus possible de le lacher, le livre, pas l'auteur!