.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

17 févr. 2011

La Première Loi

Fantasy 
.
La Première Loi, Tome 1 :
Premier Sang
de Joe Abercrombie
.
Pygmalion Fantasy
573 pages
.
10 mars 2010
.
.
*****
.
.
Ah nous y voilà ! Ca faisait longtemps, les trilogies me manquaient !^^ Trilogies de littérature de l’imaginaire qui plus est !
.
Ici, on y suit les aventures à la fois terriblement guerrières et néanmoins familièrement burlesques de Logen Neuf Doigts, le barbare « Sanguinaire » et à la gueule défoncée par tous les coups de pieu, de pioche et de poing qu’il a reçus au cours de sa vie de barbare. Parallèlement, il y a l’Inquisiteur Glotka, un tortionnaire boiteux qui sait très bien où ça fait mal puisqu’il a lui-même subit pendant moult années la torture sans pitié des ennemis du Royaume. Et puis, nous entrons en compagnie de Jezal Dan Luthar, un jeune et bel officier qui rêve de remporter le tournoi d’escrime de Sa Majesté, pour faire plaisir à son père, pour l’honneur à sa famille. 
.
Et là, je ne puis que citer une phrase d’un film tant de fois regardé : « L’honneur a fait des milliers de morts mais n’a jamais sauvé personne. »
.
Trois hommes, trois destins en apparence sans aucun lien puisque gravitant dans différents mondes vont se voir réunis dans un monde en mutation…
Eh oui ! Comme dans tout bon roman de fantasy qui se respecte, un décor planté = un décor en changement ! La guerre gronde à l’Ouest ( à moins que ce soit à l’Est ), le Roi du Royaume Barbare a rassemblé son armée et compte bien marcher sur le reste de la carte ! Il n’est pas fou : il sait très bien que son ennemi, gros et gras souverain tout juste capable de tenir assis sur son siège est un incapable ne peut tenir l’assaut de ses troupes, acharnées, entrainées et impitoyables !
Mais quel est véritablement son but ? Il parait qu’un Prophète, mage des Temps anciens est bien décidé à asseoir lui aussi son pouvoir… C’est alors qu’apparait Bayaz, un mage chauve et plein de ressources, un mage qui a bien l’intention de contrer son ennemi de toujours !
.
De la politique, de l’humour grinçant, des batailles épiques, de la magie, une foule de personnages hauts en couleurs : il y a tout dans ce roman ! 
.
Si l’un, Logen, avoue sans mal son statut d’anti-héros puisqu’il campe le barbare qui ne sait que tuer sans réfléchir, l’autre, Glotka, s’interroge sans cesse sur sa fonction de tortionnaire de l’état et se demande « dans quel but il fait tout ça ? ». Le troisième, Jezal, parfaite figure du Prince Charmant se révèle quant à lui suffisamment nunuche pour qu’on ait l’envie de le reléguer au second plan. Mais voilà que les personnages s’étoffent, agissent selon leurs convictions les plus profondes ou par le fait du hasard, et tout est chamboulé !
Et puis d’autres font leur apparition, prennent une importance conséquente si bien qu’on ne sait plus ou donner de la tête, à qui faire confiance, qui croire et surtout, qui suivre ?!...
.
Non, on ne s’emmêle pas les pinceaux, on se délecte au contraire de ces machinations et des enjeux politiques d’une telle quête. Ah voui, je ne t’avais po dit, Ô Curieux Hôte ? Il y a une quête, une charmante, une toute petite quête qui va amener nos héros d’un bout à l’autre de la carte pour y trouver une graine… ( ?) Va savoir pourquoi !
.
Pour le moment, je n’en sais pas plus, il me manque le troisième et dernier livre…
Un article en conséquence imparfait puisqu’infini, enfin non, pas fini !

7 commentaires:

PLexX a dit…

yes! bon bouquin! quelque part il m'a fait penser à l'époque éclairée de Edding, la complexité des personnages en plus. J'aime particulièrement l'angle d'attaque de ses descriptions des "héros". Trilogie que je vais continuer avec plaisir!
PS: belle critique de taverne!

Elbereth a dit…

>>> PLexX, je ne connais point L'épopée Eclairée, mais je prend toujours de nouvelles propositions de lecture avec joie ! Je suis cependant très heureuse de trouver aussi vite un lecteur qui partage une partie de mes lectures !^^

Hilde a dit…

j'ai lu ça récemment! plutôt que les bouquins de edding, que je te recommande aussi tant que je suis dans ma période de fringale heroic fantasy, j'ai plutôt eue l'impression que l'auteur était un fan du disque-monde de Pratchett! c'est un peu plus ironique, mais pour moi c'est pareil!
j'ai bien aimé, mais je te recommande actuellement le prince du néant, de Bakker, c'est total dark et c'est bon!

CaMeRoN a dit…

Action? Check. Violence? Check. Magic? Check. Politics? Check. Romance? The Blade Itself has everything I look for these days in a fantasy novel. Fight scenes occur often and are brilliantly written. I tend to skip over fight scenes in many fantasy novels as the writing is often boring. Not so here. The action sequences are both cinematic in scope and exciting to read.

PetitChap a dit…

Je crois que PLexX parlait des bouquins de David Eddings, les séries de "La Belgariade". Ceci dit, je ne suis pas une experte en fantasy.

Désolée pour mon absence... disons que j'ai quelques soucis de famille qui m'éloignent un peu de la blogosphère. Mais j'essaie de continuer à lire, j'essaie de tenir ma résolution de septembre. Tu t'en souviens ? Lire quelques bouquins de la rentrée littéraire 2010... mais bon, pour l'instant, je ne suis pas convaincue.

La bise

PetitChap a dit…

Du coup, j'ai conseillé au Bûcheron de lire ce bouquin... ce qu'il est en train de faire !

Elbereth a dit…

>>> J'apprécie beaucoup quand mes Hôtes ont vu ou lu la chose en question, mais j'aime aussi énormément me sentir utile... :-D
Tiens moa au courant de son avis, Princesse !