.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

20 sept. 2010

Tom Bombadil

A Toa, Ô Pilier de bar, tu connais ma révérence pour le grand John Ronald Reuel 
A Toa, Ô Nouvel Hôte, tu vas pas tarder à le comprendre.
.
En guise de chanson du jour, ce sera un poème (qui se doit d'être chanté, mais je suis en panne de ménestrel, on devra faire sans...) tiré du recueil Les Aventures de Tom Bombadil, ce bon vieux Tom vivant dans la forêt aux rythme des saisons et selon les étirements de Dame Nature. N'étant pas moa-même totalement bilingue, je me permets de te l'inscrire traduit, mais si tu le souhaites, afin de mieux saisir la beauté de la langue outre-manchaire, je puis te l'offrir en original langage...
.
Raven de John Howe
.
L'Homme dans la Lune a veillé trop tard
.
Il est une auberge, une joyeuse et vieille auberge
nichée au bas d'une vieille et grise colline,
Et dans cette auberge ils brassent une bière si brune
Que l'Homme dans la Lune lui-même y descendit
une nuit, pour en boire à plus soif.
.
L'hôtelier a un chat pompette
qui joue d'un violon à cinq cordes,
Et de haut en bas il fait courir son archet,
Jetant tantôt des sons aigus, tantôt des graves,
sciant tantôt tout au mitant des demi-tons.
.
L'aubergiste a un petit chien
qui adore les bonnes blagues ;
Quand les invités sont pleins de gaité
Il dresse une oreille à toutes les plaisanteries
et rit au risque de s'étouffer.
.
Ils ont aussi une vache bien encornée
et plus fière qu'une reine ;
Mais la musique lui tourne la tête autant que la bière,
Et la fait remuer en cadence sa queue huppée
tandis qu'elle danse dans le pré.
.
Et ô ! les rangées d'assiettes en argent,
ô ! les placards de cuillers d'argent !
Pour le Dimanche il y a des couverts spéciaux
Et ceux-là ils les polissent avec soin
tous les Samedis après-midi.
.
L'Homme dans la Lune but beaucoup
et le chat se mit à vagir ;
Une assiette et une cuiller dansaient sur la table,
la vache dans le jardin caracolait follement,
le chiot courait après sa queue.
.
L'Homme dans la Lune but une autre pinte,
il roula sous la table,
Et puis il s'assoupit et rêva de bière
Jusqu'à ce que dans le ciel les étoiles devinssent blêmes,
et que l'aube fût dans l'air.
.
L'aubergiste dit à son chat pompette :
"Les blancs chevaux de la lune
Hennissent et rongent leurs freins d'argent ;
Mais le maître n'est pas là. Il a noyé les esprits,
et bientôt le soleil se lèvera !"
.
Aussi le chat joua-t-il sur son violon haïdi haïdi haïdiya
une gigue à réveiller les morts.
Il pressa le tempo, joua plus aigu, fit crisser l'archet,
Tandis que l'hôtelier secouait l'Homme dans la Lune et disait :
"C'est trois heures passées !"
.
Alors ils roulèrent l'homme lentement jusqu'en haut de la colline,
dans la lune ils l'empaquetèrent,
Tandis que les chevaux galopaient sens dessus dessous,
... Et la vache gambadait comme une biche
et une assiette courait avec une cuiller.
.
Bientôt le violon joua plus vite haïdi haïdi haïdiya,
le chien se mit à gronder
la vache et les chevaux firent les pieds au mur ;
Les hôtes jaillirent tous de leurs lits
et dansèrent sur le parquet.
.
Avec un ping et un pong les cordes du violon cassèrent !
la vache sauta par-dessus la lune
Et le petit chien rit de tant de drôleries,
Et l'assiette du Samedi sortit pour faire la course
avec la cuiller d'argent du Dimanche.
.
La lune ronde roula derrière la colline,
tandis que le Soleil redressait la tête.
Il eut du mal à en croire ses yeux si fiers ;
Car bien qu'il fît grand jour, à son grand étonnement,
ils allèrent tous se recoucher !

8 commentaires:

NuN WorlD a dit…

j'étais triste de ne pas le voir apparaître dans les films! mais sa présence aurait sûrement cassée le rythme, trop différent du bouquin...

Hilde a dit…

je connais pas trop, les souvenirs du premier bouquin sont loins maintenant, mais maintenant que tu en parles, c'est vrai qu'il apparaît pas dans les films...

PLexX a dit…

c'est du trés bon, je l'ai rencontré, le vieux Tom, quand j'étais un dunedain dans le monde de MERP, trés cool, mais ne pas boire ses breuvages, au mieux ça donne du poil au menton.

Le Moa a dit…

>>> En effet, il n'apparait pas dans les films, pour une raison bien simple : le commun des mortels a déjà grandement râlé devant les 3h de film version courte de la Communauté. Trop long pour un film il parait... Sachant que les Hobbits rencontrent Tom avant de partir au delà de la Comté, restent avec lui quelques jours, se battent contre des loups et j'en passe, si on l'avait montré, on aurait facilement rajouté 1h de film ! Grand Dieu, c'est qu'ils veulent nous assommer !!!

C'est triste, mais c'est ainsi...

Peut-être que Bilbo nous le présentera, qui sait...

Harkender a dit…

je pense, au vue de la manière de faire des films à effets spéciaux aujourd'hui, que dans Bilbo, nous verrons plutôt des bombasses hobbit en bikini, des chevaliers marchant sur les murs, des trolls rappeurs et un dragon crachant des flammes sur un champs garni de paysans, les ailes déployées, et poussant un hurlement t-rexien au clair de lune... Si Tom il y a, gageons qu'il sera en salopette, avec une fourche et aura un accent sudiste prononcé...

KATRYN a dit…

While "The Adventures of Tom Bombadil" is a very short book at only 75 pages, the 16 included verses (some only one page long) make this very much worth seeking out. These are mostly fun little stories, some mainly about Tom Bombadil, but others about other events, characters, and creatures in Tolkien's world. A few of them are somewhat silly and others are surprisingly deep. I especially enjoyed "The Hoard" which, predictably, tells the tale of the origin and ultimate fate of a Dragon's hoard.

Anonyme a dit…

J'ai appris des choses interessantes grace a vous, et vous m'avez aide a resoudre un probleme, merci.

- Daniel

Le Moa a dit…

>>> Daniel, mais je vous en prie, ce fut un plaisir !
Cependant, je suis curieuse... quel problème aviez-vous que j'ai pu éclairer de mes lanternes alcooliques ?