.

Pièce Sombre :

.

Salle des Archives :

Les films...
Qu'ils nous permettent de nous évader, qu'ils nous fassent rêver, rire, pleurer ou qu'ils nous irritent au plus haut point, ils sont l'émotion à l'état pur...
Alors Moa, je veux en parler, partager et avoir ton avis, Ô Hôte Curieux !

Quant à la lecture, plaisir solitaire, je découvre peu à peu que chacun recherche quelque chose de différent en ouvrant un livre... Quoi ? Telle est la question...
Je ferai ici un compte-rendu absolument pas objectif des livres qui se sont soumis à ma pupille...

.

19 juin 2012

Wilt 1

Roman Humour
.
Wilt 1, 
ou comment se sortir d'une poupée gonflable et de beaucoup d'autres ennuis encore
de Tom Sharpe
.
10/18
.
289 pages
.
mars 1998
.
.
*****
.
.
Quel titre étonnant ! Et intriguant...
Et pourtant, ce n'est point le titre si friand qui m'a fait tendre la main vers cet ouvrage, mais bel et bien la Princesse en Rouge, qui même si elle n'apprécie guère mes lectures habituelles, ne se trompe pas totalement en matière livresque. ;)
.
C'est l'histoire de Henry Wilt, prof de culture générale à des apprentis bouchers et électriciens qui n'en ont rien à caparaçonner de la littérature, qui est marié à Eva, une mégère bien pensante, un peu desperate housewife, qui se cherche et qui emmerde tout le monde (et encore, c'est joliment dit). Lui, il n'a aucune personnalité. Elle en a trop. Lui se fait rabaisser à longueur de temps. Elle rencontre des voisins riches et libérés. Très libérés. Et là, c'est le drame. Le coup de trop. Le pyjama jaune ne sera d'aucun secours, et Henry se décide à tuer sa femme. Mais pour être bien sûr de pas rater son coup le jour J, il décide de s'entrainer sur une poupée gonflable. 
Et c'est là que tout tourne au vinaigre ! Pas plus je raconterais, mais seulement que les personnages forts ne sont pas ceux qu'on croit !
.
C'est en ça que Mr Sharpe est fort, en retournements de situations grotesques, en personnages loufoques, en scènes démentes et insensées !
Dans le même genre que les Mégères Inapprivoisées, humour british en avant, on rit bien devant cette farce moderne aux allures de vaudeville un brin vulgaire, mais tellement fou !
.
En anglais, ce doit être encore mieux ! Dommage que je comprenne pas grand chose à la subtilité de l'anglais...

1 commentaire:

PetitChap a dit…

Hé hé !! Me voilà bien fière ! Je me souviens avoir ri aux larmes en lisant ce bouquin. Et ça me fait penser que j'ai peut être le deuxième tome qui attend sur mes étagères... il faut que je vérifie.

En parlant de truc loufoque, j'ai tenté un bouquin de Nadine Monfils (dont tu avais parlé il y a fort longtemps). J'ai lu "Les vacances d'un serial killer", et j'avoue que je ne sais pas bien qu'en penser... Loufoque et crétin à souhait, mais peut être un peu trop par moment... Ceci dit, c'est parfait pour ce vider la cervelle. Je pense que j'en lirai un autre pour essayer de me faire une idée plus juste de cette dame. Un titre à me souffler...?

La bise

(Ah, et pour répondre à ta question : je ne vais pas trop mal, mais j'ai grave besoin de vacances... à l'occasion, j'essaierai de te faire un mail pour te parler de tout ça...)